Bienvenue chez les Renégats de l'Ombre

Alliance Renegats de l'Ombre | Ogame Univers 2
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une Tournée

Aller en bas 
AuteurMessage
Prince-Seigneur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 31
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Une Tournée   Lun 12 Mar - 14:25

Dans la Taverne le silence des Justes
Et le cris perdu des voix Augustes
César discourt avec un Napoléon
Et l'Aigle flirte avec l'aiglon

Voltaire s'amuse avec Homère
Jugeant le monde en pointe amère
Et Rousseau gémit devant Lamartine
Il y a eu dans l'ombre quelques rapines...

Les Dieux goûtent aux vins des mortels
Et les hommes s'enivrent d'hydromel
C'est que le monde s'est sûrement inversé

Les Etoiles gisent sur les rives de l'Egée
Comme des pierres tombées et voilées
Et le Poète dans ce délire chante la Fraternité



Chantez, chantez!! Cette oeuvre est ma composition, et vous serez la musique!!

Si j'ai bu? Nullement, j'ai goûté au chaos du verre et j'en ai mangé ses délires! Comme on mange un livre, qui ne serait qu'une mer vaste et infusées d'image grande comme des Astres. C'est qu'il n'y a plus rien dans la mer, sinon les souvenirs. Et les souvenirs sont les Ames des Inconsolés? Et comment se consolent les Inconsolés? Hey, en buvant la mer!!

Mais Chantez Triple buse, chantez, et ne vous offensez point si je vous dis que vous chantez mal. Parce que Dieu que c'est bon, quand Dieu s'irrite de l'imparfait! Parfait, dirait Satan, les Anges se bouchent les oreilles: on n'a plus qu'à leur crever les Yeux!

C'est ma tournée, et je n'ai pas point d'argent!! Marquez, monsieur l'Alcooliseur, marquez sur vos tablettes, je vous vend mes vers en échange de vos poisons! C'est qu'il y a autant de folie dans ce verre que dans ma gorge!

Allez j'offre puisque je n'ai rien, j'offre et je n'oublie rien. L'ombre prend, prend et ne rend jamais! J'offre Messieurs! Et j'en suis heureux de vous offrir ce rien!!

Permettez je monte sur la table, et je chante avec vous!!

On m'a permis de venir ici, je n'ai pas de laisser-passez mais l'on m'a permis!! Vos petits monstres ne me mangent pas, j'ai donc le droit! Hé, que vous faut il de plus?

Si je fais trop de brut! Ah, est que Sganarelle faisait trop de bruit quand Dom Juan songeait avec le Commandeur! Non, bien sur! Et Arlequin aurait pu passer qu'on l'aurait salué!!

Et Scapin rirait sous cape, si cape il y avait dans ses fourberies ( ce qu'il y a mais il ne faut pas dire ce qui est caché!)

Allez, je ris fort, je ris bien, et je chante mal, mais c'est pour ces idées fameuses: Fraternité, Fraternité!! Dansez Messieurs, Chantez, pleurez riez, le faucon noir, le phoenix noir sera le blason de nos futures légions!! et Satan rira, comme a ri Arlequin, Ou Sganarelle, Ou Scapin!! Riez, riez vous me faites... plaisir... et buvez... n'oubliez pas de boire.



Et l'ombre qui buvait et chantait faisait sourire le Sombre Prince-Seigneur, assis dans sa pénombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emoragy
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 39
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Une Tournée   Mar 13 Mar - 9:32

[HRP : Je tiens déjà à vous dire un grand bravo pour ces paroles, c'est digne d'une composition de grand écrivain. Vous faites des études dans le domaine? En tout cas, fabuleux retournement de situation à la fin, j'ai cru que c'était votre personnage qui était bourré. ]



Emoragy entra dans la taverne, sans sa cape de voyage.
Il avait promis un verre à son hôte, et ne reniera jamais une de ses promesses.
Le prince avait l'air légèrement amusé par une Ombre Renegat poétique et saoul.


Excusez-moi pour ce spectacle de basse classe, mais ce soldat vient de passer au grade supérieur dans mon armée, il fête cela dans l'alcool, c'est bien malheureux.

Permettez-moi de vous offrir un verre, afin d'ouvrir nos esprit vers des conversations plus philosophiques !
Mais personellement, j'éviterai de finir comme ce larbin.

*Ahahah !*

Alors que prendrez-vous?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renegats.forumactif.fr
Prince-Seigneur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 31
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Une Tournée   Mar 13 Mar - 12:28

[ HRP: Je suis Etudiant en Première Année de licence de lettres moderne Smile mais je suis également un fervant passionné de Poésie et j'en écris assez souvent Smile, d'ou mon style un peu rêveur et lyrique, avec une pointe de révolte Smile . Vos compliments me touchent et je vous en suis reconnaissant!! ]

Je prendrai... un Martini. J'ai toujours craqué pour les anciennes compositions . Elles ont un goût antique qui m'enivre plus sûrement que toutes les nouveautés... .

Quant à l'ouverture de nos esprit, cet homme semble plus apte à toucher l'essence du monde que nous...



Chantez, chantez gais compagnons
La Chansons des vieux canons


Sur les plaine rouges et belles
La chanson du vieil immortel

Qui compte nos jours dans sa tête
Qui rit, pleure, se tourne la tête

De voir nos sang s'épouser
De voir nos râles s'embrasser

Ah chantez donc vieux compagnons
Le cri des vieux, trop vieux canons


Qu'ils déversent la nuit malade
Qu'ils lavent les heures trop fades

Et qu'ils renvoient tout ce joli monde
Sous la terre, sous la terre féconde

Pour fleurir nos grandes tombes
Pour remplir les catacombes

Chantez, chantez mes compagnons
La chanson des vieux...


L'homme tituba et tomba lourdement de sa table. Des rires fusèrent dans toute la salle.

On applaudit, on se moque, on commente, et on reprend la vieille chanson du bienheureux.



Chantez, chantez mes compagnons
La chanson des vieux canons!!


On semble bien dans ces volutes grises ou la fumée se mêle au vague de l'âme. Et si dans l'ombre, des historiens composaient dans leur grande idée la scène, ils diraient: Ce que la lumière a de joie, l'ombre ne peut l'envier.

Le Prince regardait ce tendre fou se relever, reprendre sa chanson et se perdre dans ses vers comme se perdent les hommes ivres sur les routes noires. Une note trop haute, ou peut être trop basse. La route n'est pas droite. Peut être, peut être, ou c'est le paysage qui se tord.

Il s'adossa à sa chaise, et laissa son regard vers le Seigneur Emoragy.


La Philosophie voudrait parler de l'essence du Monde, Prince, de cette essence qui fait chaque chose, qui la façonne et lui donne son existence et sa valeur. Aujourd'hui... l'essence n'est plus un secret... C'est un atome près d'un atome... . Ne reste que la conscience divine pour les assembler... Et cette conscience n'est même pas évidente... . Le monde n'a plus besoin d'essence, il parle en matérieux,en chiffre, en symbole et les symboles n'ont plus que le sens des chiffre et des matériaux. Le rêve est cloué dans les yeux des fous, crucifié pour celui qui prône une autre logique que la science... sa logique... son monde... ses songes...


On lui servit son Martini, ses mains serrèrent le verre comme si elles voulaient partage cette mélancolie sourde...


Un jour, nous replaçerons le rêve dans la Création. Et ce ne sera ni Science ni Lumière. Ce ne sera que l'ombre du doute et de la passion dans la conscience de l'homme, et ce sera beau. Nous verserons l'impossible, et l'impossible sera le possible, dans son infinitude, métamorphose éternelle des choses non finies. Dans chaque lumière nous glisserons le germe de l'ombre et les rêves s'éveilleront, et l'homme cherchera ce sens qui le pousse à ouvrir les yeux dans la nuit noire, à chercher des mystères qu'il sait insondable. Il ne voudra plus la Vérité, il voudra seulement l'espoir de la Vérité. Et ce sera beau... plus beau que tout soleil sur une plaine déserte, car ce sera un soleil dans un gouffre.

Ses mains avaient quitté le verre.

Savez vous au juste ce que sont ces poussières qui habitent votre Terres et rongent ce qui n'est pas ombre Seigneur Emoragy?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emoragy
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 121
Age : 39
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Une Tournée   Mar 13 Mar - 20:01

[ HRP : On peut palper rapidement vos études, et je peux affirmer que vous avez surement trouvé un filon à exploiter. Vos poèmes sont fabuleux, je vous envie vraiment]


Emoragy, ayant commandé un martini tout comme le Prince, ne supportait pas véritablement cet alcool antique dont il ne connaissait que la nomination.
Les effets furent rapides, et l'empêchèrent de comprendre la moitié des paroles de son hôte.
Son regard s'aggravât pourtant lorsque le Prince lui demanda l’origine de ces particules discrètes et anti ombres.


Non, je ne sais pas véritablement la nature de ces poussières.
Des équipes scientifiques travaillent chacune de leur côté pour les étudier, et mettent leurs résultats en communs tous les 30jours.

Nous avons déjà quelques hypothèses qui peuvent tenir la route, mais aucunes n’a été vérifiée jusqu’à ce jour.
Je peux affirmer tout de même que les effets sont brutaux et impressionnants sur les étrangers raciaux. Une sorte de racisme naturel en réalité. Je dois admettre que même si nous trouvions une solution pour faire disparaitre ces particules, que l’on appelle couramment les Domioncres dans le patois de la région, je renoncerais à les faire disparaitre.
C’est un mécanisme très efficace d’auto défense de la planète, et en ce qui concerne les relations commerciales et diplomatiques avec les étrangers, tout se déroule sur des stations orbitales.

Avez-vous de pareils phénomènes sur votre planète ? Nous pourrions toujours faire travailler en commun nos scientifiques si vous n’avez pas non plus d’explications, et cela renforcerait les liens entre les Ombre.

Emoragy bu une nouvelle gorgée de son Martini, et attendit une réponse de son interlocuteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renegats.forumactif.fr
Prince-Seigneur
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 31
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Une Tournée   Mer 14 Mar - 11:55

HRP: Et bien si cela vous plaît, c'est mieux ainsi!! Et comme j'ai plaisir à converser à quelqu'un qui maîtrise la langue française et qui ne la mortifie pas par des absurdités sans nom, je me sens assez heureux de vous avoir connu !!

Le Prince-Seigneur regarda avec amusement le regard trouble du Seigneur Emoragy. Les ombres ont souvent du mal avec l'alcool. C'est une logique morphologique. Il se tourna vers l'homme ivre qui chantait désormais une complainte incompréhensible. Ses yeux étaient d'un violent tendre, comme chaque fois qu'il se permettait de boire un peu.

Les Domioncres sont...selon certaines légendes des Ames emprisonnées au service de la protection d'un Empire. Un Manipulateur aurait fourni à ces monstres des indications si précises que l'ennemi n'est plus défini pour ses intentions mais effectivement pour des critères...raciaux... . C'est une vieille légende... . Sur une partie de mes terres j'ai ce noir fléau qui dort indolemment dans l'ombre, également.



Il but une gorgée de son verre, et laissa son âme voguer vers l'homme ivre, puis se recentra sur le Seigneur Emoragy.



Ce sont des Chimères du Premier jour. Les tuer nous est impossible au vu de nos capacités et de nos connaissances. Les tuer, c'est toucher au divin. Et nous ne sommes pas encore des Dieux....


Ces...chimères... sucent l'essence de l'être, qui de fait, se décompose. Toute existence a son essence qui la définit et qui fait qu'elle n'est pas autre. Les Ombres ont l'étrange particularité d'avoir une essence négative, reposant sur une inversion des agencements de l'adn. Imitation négative des Dieux de lumière pour peupler le Chaos. Dieu étant tout, il a scindé son être pour faire de l'univers le Paradoxe. Nous en somme une partie, rejetée par la Création, appellée à être la Création. Et les Domioncres sont les Protecteurs de cette race déchue qui croit que Dieu n'est qu'une Entitée que l'on peut surpasser.


...
L'Enfer était monté joyeusement au ciel
Et fit tomber Dieu de ses nuages
Satan toucha de ses monstrueuses ailes
L'Eternité et dit: Voici mes Présages
...



Il avait récité les vers comme une Prophétie. Sa main avait tremblé et un frisson s'était répandu dans tout son corps. Serrant le verre avec plus de force, il laisssa ses yeux s'enfuir vers l'ombre.

Comprendre les Démioncre, c'est compre notre mort, la mort de tout être sous la protection hargneuse de ces Poussières divines. Ce n'est pas pouvoir les employer et les créer nous même. Il reste des secrets pour chaque Race, et ces secrets trahis, violés, piétinés, deviennent la peste, le choléra de ces Races. Il renaîtra de ces cendres une nouvelle Epoque qui nous oubliera, nous et tous les monstres que nous avons imaginés.


Abaissant sa voix au fur et à mesure que la conversation devenait aussi douloureuse que les lèvres qui la forme, les mots du Prince-Seigneur n'étaient plus qu'un flot murmurant.



Face aux Démioncres nous ne sommes que des Monstres du Septième jour, des riducules autres qui s'imaginent grands. Et le Manipulateur est la figure d'une Légende trop vieille pour être comprise. Il n'y a de lui ni réincarnation ni descendance. Soyons heureux qu'ils existent pour sauver nos Empires, et prions ardemment pour qu'ils ne disparaissent pas. Le reste n'est qu'une pâle volonté de comprendre, une hérésie proprement humaine. Nous y penserons quand nous aurons toucher le ciel et ce sera la fin pour nous.

L'homme ivre était tombé pour de bons, les rires s'étaient assagis, et les gens retournaient à leur bière en espérant qu'un autre luron vinedrait les égayer à nouveau. Des regards glissaient sur l'Etranger, rongés par la curiosité.



Voila ce que je sais sur eux... des illusions ou un peu de réalité, des mensonges ou un gramme de vérité... .

Si je vous ai posé la question, c'est parce que...


La Porte d'Entrée vola en éclat et une étrange fumée, sentant le souffre, passait en silence le Seuil. Les Yeux du Prince-Seigneur se divisèrent d'un coup, des courbes noires s'ajoutèrent aux existantes sur son visage aux existantes et sa main droite avait déjà touché un poignard qu'il avait à sa taille. La main gauche plaquée sur la table avait écrit quelques mots dans une langue inconnue.

Et la fumée se dispersait doucement au fur et à mesure, que les gens reprenaient leur esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Tournée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Tournée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tournée générale pour mes 400,000 points
» hola tavernier, un tonneau de ta meilleure gnole, c'est ma tournée!!
» Tournée générale, je fête mon permis C (poids lourd)
» BARMAN !! Une tournée générale c'est moi qui régale !
» mega tournée!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue chez les Renégats de l'Ombre :: Partie Publique :: Taverne Publique-
Sauter vers: